Tast of Japan

[Washoku World Challenge Final] Le vainqueur est Wei Ping WANG

[Washoku World Challenge Final] Le vainqueur est Wei Ping WANG

La grande finale des 5 chefs qui régalent de leur cuisine japonaise les gourmets dans le monde entier a eu lieu dans le quartier de Shiodome à Tokyo les jeudi 20 et vendredi 21 février et a couronné la victoire de Wei Ping WANG (de nationalité chinoise, travaillant chez SUN with AQUA JAPANESE DINING SUNTORY).

La grande finale des 5 chefs qui régalent de leur cuisine japonaise les gourmets dans le monde entier a eu lieu dans le quartier de Shiodome à Tokyo les jeudi 20 et vendredi 21 février et a couronné la victoire de Wei Ping WANG (de nationalité chinoise, travaillant chez SUN with AQUA JAPANESE DINING SUNTORY).

La deuxième place a été brillamment remportée par Yael PEET (de nationalité américaine, travaillant chez Fury’s), et la troisième place par Loh Man HONG (de nationalité singapourienne, travaillant chez Fat Cow).

01

Les cinq chefs venus de Hong-Kong, Singapour, Paris, Saint-Sébastien et New-York après y avoir remporté les manches qualificatives se sont affrontés pendant deux jours, rivalisant de techniques et d’inspiration autour de la cuisine japonaise et du thème du concours, l’ « UMAMI » ainsi que du thème de cette année, « Texture et sensation en bouche ».

02-06

Le jury a choisi le vainqueur en déclarant : « Alors que nous en sommes à la 7e édition, le niveau technique des finalistes s’améliore année après année. Tout en respectant les éléments fondamentaux de la cuisine japonaise développés autour du concept d’umami, ils élargissent son potentiel en créant une ‘cuisine nippone’ pleine de diversité qui intègre les caractéristiques et les idées originales des cuisines de leurs pays respectifs. À cet égard, les plats présentés par les finalistes de cette année étaient tous dignes d’éloges. Avoir ainsi utilisé une pointe de vinaigre noir chinois au riz de ses sushis aux palourdes hamaguri pour ajouter une touche de son pays à ce plat japonais, a été de la part de M. WANG une formidable idée. »

07

Le premier jour, les concurrents ont réalisé un « bol mijoté nimono » en utilisant les mêmes ingrédients, tandis que le second jour, ils ont créé leur propre menu original composé d’au moins cinq entrées présentées sur un plateau « hangetsubon ».

Heureux de sa victoire, Wei Ping WANG a déclaré : « Je remercie le propriétaire et les collèges de mon restaurant. Après mon retour à Shanghai, je voudrais continuer à transmettre l’excellence de la cuisine japonaise, qui est à la fois saine et savoureuse. », affirmant ainsi sa volonté de poursuivre son chemin sur la voie de la cuisine japonaise.

08 09 10 11

■Les finalistes

▼Wei Ping WANG de Hong-Kong (numéro de concurrent 2) (de nationalité chinoise, travaillant chez SUN with AQUA JAPANESE DINING SUNTORY)

14-15

▼Yael PEET de New York (numéro de concurrent 1) (de nationalité américaine, travaillant chez Fury’s) *Ouverture du restaurant prévue pour l’été 2020.

12-13



▼Loh Man HONG de Hong-Kong (numéro de concurrent 3) (de nationalité singapourienne, travaillant chez Fat Cow)

16-17

▼Wojciech POPOW de Paris (numéro de concurrent 4) (de nationalité polonaise, travaillant chez Beaverbrook)

18-19

▼Mireia FARNÓS ESPUN de Saint-Sébastien (numéro de concurrent 5) (de nationalité espagnole, travaillant au Centre culinaire basque)

20-21

■Jury

Président : Yoshihiro MURATA
(3e propriétaire et chef des restaurants Kikunoi, Président de la Japanese Culinary Academy, Société désignée sans but lucratif, et Ambassadeur de bonne volonté pour la diffusion de la cuisine japonaise)

Vice-président : Masahiro NAKATA
(Directeur de l’école Taiwa Gakuen Education et président du Kyoto Culinary Art College)

Membre du jury : Hideaki MATSUO
(Chef du restaurant japonais Kashiwaya et Ambassadeur de bonne volonté pour la diffusion de la cuisine japonaise)

Membre spécial du jury : Yoshio KOJIMA (comique)

22

Nous vous remercions tous pour votre chaleureux soutien.



Date de mise à jour : 22 février 2020