Tast of Japan

Qu’est-ce que l’Ichiju-Sansai ?

Qu’est-ce que l’Ichiju-Sansai ?

La nourriture japonaise célèbre dans le monde entier comme les sushis, les ramen et le sukiyaki sont en fait rarement servis dans les foyers japonais traditionnels. Pour trouver de la cuisine maison plus typique, il faut se tourner vers un type de cuisine japonaise qu’on appelle ichiju-sansai.

Qu’est-ce que l’Ichiju-Sansai ?


Washoku, ou la cuisine japonaise, a été reconnue par l’UNESCO comme patrimoine culturel immatériel. Depuis l’antiquité, on trouve à la base de la cuisine japonaise des repas composés d’une soupe et de trois autres plats (un plat principal et deux accompagnements). En fait, ichi signifie un(e) et ju signifie soupe, tandis que san veut dire trois et que sai désigne les plats—ichiju-sansai signifie donc « une soupe, trois plats ». On sert également du riz et des pickles, mais la soupe et les autres plats changent au gré des saisons et de vos envies du moment.

En quoi l’ichiju-sansai est-il si bon ?


01_body01

L’une des raisons qui fait que l’ichiju-sansai est tant apprécié des japonais est liée à sa nature très saine. Ce menu prédéfini permet aux gens de satisfaire leurs besoins énergétiques grâce aux hydrates de carbone contenus dans le riz et de s’hydrater en mangeant de la soupe, tandis que les nutriments apportés par les accompagnements équilibrent le tout. Les différentes substances nutritives se mélangent dans l’estomac, ce qui améliore votre digestion et votre ingestion, et vous permet d’évacuer les excès de gras, de sucre et de sel. Voilà pourquoi c’est si bon pour votre santé !

Les principes de l’ichiju-sansai


01_body02

Les aliments fermentés comme le miso et la sauce soja, qui sont des éléments essentiels de la cuisine japonaise, vous permettent de maintenir votre système digestif en bon état. De plus, grâce à l’utilisation d’un dashi richement parfumé (base de soupe), nous pouvons donner de la profondeur de goût à nos plats tout en maintenant les niveaux de sel au minimum.

01_body03

Nous faisons également attention à prendre des ingrédients de saison. Nous voulons naturellement absorber tous ces merveilleux nutriments et les utiliser pour renforcer notre système immunitaire.

Comment faire un ichiju-sansai ?


01_body04

Ce qui importe avant tout c’est de s’assurer qu’il n’y a pas de conflits entre les différents ingrédients et les méthodes de cuisson. Les plats principaux sont généralement composés d’aliments riches en protéines comme le poisson, l’œuf, le tofu, tandis que les accompagnements peuvent être constitués de pommes de terre, de légumes, de haricots, de champignons, d’algues… des aliments qui contiennent des vitamines, des minéraux et des fibres.

Avec la soupe (souvent une soupe miso), il est possible d’incorporer toutes les formes de nutriments en une seule fois, et le fait de cuire les légumes permet d’en manger en plus grande quantité. Cela nous aide à satisfaire tous nos besoins en fibres.

Avec l’ichiju-sansai, pour garder une bonne alimentation, tout ce que vous avez à faire est de combiner du poisson, de la viande et des légumes de saison qui vous font envie, et de les cuisiner en restant conscient de la quantité totale et du nombre de plats à préparer. Pourquoi ne pas intégrer l’ichiju-sansai à votre alimentation saine et savoureuse ?
Pour en savoir plus sur les ingrédients, jetez un coup d’œil ici !