Tast of Japan

Le candidat venu des États-Unis, David Israelow, remporte la compétition

Le candidat venu des États-Unis, David Israelow, remporte la compétition

Six participants venus du monde entier se sont affrontés dans un concours de cuisine japonaise.

Le 13 et 14 février 2018, les six finalistes venus de cinq pays différents se sont réunis à Tokyo pour la finale de la cinquième édition du Washoku World Challenge. David Israelow (chef indépendant), venu des États-Unis, a obtenu la première place.

Christopher Brian Massad (Tankuma Kitamise) des États-Unis et Daniele Codini (The Ned London) d'Italie, ont obtenu la seconde place ex æquo.

winners_26523872688_o(À partir de la gauche : Daniele, Christopher, David)

Cette année, le thème de la compétition était : umami. Les candidats ont ainsi proposé deux recettes originales (une de suimono et une de fuchidaka mori) reflétant ce thème, afin de les soumettre à l'évaluation du jury. Environ 100 participants de 23 pays différents se sont inscrits, et 43 ont été sélectionnés pour poursuivre l'aventure.

Pour la première fois dans l'histoire de cette compétition, les tournois qualificatifs se sont tenus dans six villes différentes (Londres, New York, Los Angeles, Bangkok, Hong Kong et Tokyo). Les cuisiniers ont été jugés sur leur maîtrise des fondamentaux du maniement du couteau avec un daikon (radis japonais), et dans la confection d'un suimono utilisant du dashi.

flow_en_25522763547_o

(déroulé de la compétition)

Durant le premier jour de la finale, la sélection s'est faite en préparant des nimonowan du Jour de l'An, en utilisant les mêmes ingrédients pour leur plat de fuchidaka mori. Le deuxième jour, ils ont cuisiné cinq plats de fuchidaka mori dans un temps limité.

contestants_40394720341_o

図1(le nimonowan et le fuchidaka de David)

Le vainqueur, David Israelow, a été choisi pour sa cuisine sophistiquée fidèle au style traditionnel attendu, et au menu. Par ailleurs il a su faire parfaitement appel à ses connaissances pour choisir au mieux les ingrédients. Les épinards qu'il a choisis par exemple étaient une variété bien particulière qu'on ne trouve qu'en hiver.

Ces qualités ont agréablement surpris le président du jury et, de manière générale, tous les jurés ont été grandement impressionnés par la qualité du savoir-faire déployé par chacun des candidats.

0214_44_26523875038_o

■ Finalistesfinalists_26523874788_o

Vainqueur du tournoi de Tokyo (uniforme numéro 1)
M. Christopher Brian Massad (Tankuma Kitamise), des États-Unis
図2

Vainqueur du tournoi de Hong Kong (uniforme numéro 2)
M. Wai Leung Ronald Ho (Matsunichi), d'Hong Kong
図3

Vainqueur du tournoi de Bangkok (uniforme numéro 3)
M. Jidtinan Yotapakdee (Nihon Tei Inter-Co.Ltd.), de Thaïlande
図4

Vainqueur du tournoi de New York (uniforme numéro 4)
M. David Israelow (chef indépendant), des États-Unis
図5

Vainqueur du tournoi de Londres (uniforme numéro 5)
M. Daniele Codini (The Ned London), d'Italie
図6

Vainqueur du tournoi de Los Angeles (uniforme numéro 6)
M. Samuel Flores Garcia (Suntory Lomas), de Mexico
図7

0214_40_40394720661_o

Site web officiel:http://washoku-worldchallenge.jp/5th/
Page officielle Facebook :https://www.facebook.com/WashokuWorldChallenge/